Brèves – avril 2013

1,2,3… Le 4 avril, dans le comico du VII, un keuf s’est suicidé. Le 2, un autre flic, à Denain (59), a mis fin à ses jours lui aussi. Le même jour, à Saint Germain-Laxis (77), rebelote : c’est le tour de Noël Rabin, boss des keufs de son état, de libérer le monde de sa présence. On attend avec impatience les nouvelles des jours suivants… Entre temps, chez Monop’ de Couronne, on peut pecho assez facilement du champagne !

Feu au tribunal ! Dans la nuit du lundi 8 avril, quelqu’un a mis le feu au Tribunal de commerce de Beauvais. Une vitre du greffe a été cassée et un engin incendiaire a été lancé à l’intérieur. Malheureusement, le tribunal continue son activité, bien que des dossiers soient partis en fumée.

Un architecte de Vinci obligé de se mettre au vert. Fin mars dernier, Jacques Ferrier, architecte choisi par le groupe Vinci pour participer à l’élaboration du nouvel aéroport prévu à Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, « l’un des architectes les plus engagés en matière de développement durable » d’après les promoteurs de ce nouveau tas de béton, a retrouvé le hall de son agence (77 rue Pascal, Paris 13e) repeinte à l’aide d’extincteurs. Les couleurs? Vert comme le bocage, marron comme la m…

Paf les matons ! Quatre matons de Bois-d’Arcy sont reconnus par d’anciens détenus dans une boîte de nuit des Yvelynes le 17 février, ils sont copieusement tabassés.

Paf les syndicats de matons ! Le 28 janvier et le 3 février, les vitres des locaux CGT des 19e et 20e arrondissements ont été défoncées en réponse aux protestations des matons qu’elle syndique, et en solidarité avec les prisonniers en lutte de Roanne et d’ailleurs.

Mais qui peut bien en vouloir aux banques ? Dans la nuit du 10 février, la quinzaine de distributeurs de banque de la rue de Belleville s’est retrouvée dans l’impossibilité de fonctionner grâce à de la colle dans la fente qui prend la carte.

Elle fait mal hein ta lacrymo ? Le 8 mars dernier, une quarantaine de jeunes trublions s’introduisent de force dans le MacDo du centre commercial de Saint-Quentin-en-Yvelines. Les flics interviennent mais quelques minutes plus tard, un nouvel affrontement éclate devant un magasin. D’après les flics, « L’un des jeunes a projeté une adjointe de sécurité contre la voiture alors qu’elle menottait un autre suspect. C’est alors que celui qui avait réussi à se libérer a donné un coup de poing dans l’extincteur à gaz lacrymogène tenu par un autre policier. » La flic reçoit alors la bonbonne qui lui explose à la gueule, elle est sérieusement brûlée au visage et aux yeux.

Coupures

14 janvier : Pas de courant pour les bourges ! Dans la nuit, un incendie s’est déclaré dans un poste ERDF de Levallois-Perret et a privé d’électricité jusqu’à 70 000 foyers de Levallois et Neuilly.
14 février : à cause d’un accident sur un transfo, une partie du quartier du Chaperon vert, à Arcueil, a été privé d’électricité pendant quelques 24h. Idem comme ci-dessus.
24 février : l’incendie d’une installation électrique le long de la ligne U (La Verrière-La Défense) du Transilien bloque complètement la circulation des trains. Une armoire électrique et informatique qui commande les feux de signalisation, les aiguillages et les systèmes de sécurité est partie en feu. Aujourd’hui, pas de taffe ! Et demain, le bus… ou non ?
4 mars, encore à Arcueil : un pâté de maison reste sans électricité à cause d’un câble souterrain brulé.
5 mars, Créteil et environs : 60 000 clients EDF sans électricité durant une heure. Court-circuit sur une ligne à très haute tension enterrée dans le sol, probablement à cause d’un coup d’excavatrice sur un chantier de travaux routiers. Le courant est remis en raccordant le réseau à une autre ligne THT.

This entry was posted in General and tagged , . Bookmark the permalink.